Les crédits d’impôt et déductions fiscales pour l’adaptation du logement

Vous avez besoin de faire des travaux chez vous ? S’il s’agit d’économies d’énergie ou d’adaptation de votre logement pour les personnes âgées ou handicapées, vous bénéficierez peut-être d’une déduction sur vos impôts : le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou le crédit d’impôt au titre de l’aide aux personnes.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (Cite)

Le Cite concerne certains travaux exécutés entre septembre 2014 et décembre 2015 dans votre résidence principale, celle-ci étant achevée depuis plus de 2 ans. Il vise des travaux de rénovation énergétique : économies d’énergie, isolation thermique, équipements de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable, autres dépenses (raccordement à un réseau de chaleur, borne de recharge de véhicule électrique, diagnostic de performance énergétique, compteurs individuels pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire). L’entreprise réalisant les travaux, ainsi que les équipements et matériaux utilisés doivent respecter certaines normes.

Vous pourrez bénéficier sur vos impôts d’un crédit de 30 % de la facture des travaux (déduction faite des aides et subventions obtenues par ailleurs). Ce crédit est plafonné selon la composition de votre foyer : personne seule, couple soumis à imposition commune et personnes à charge.

Vous souhaitez réduire votre facture énergétique pour des raisons financières ou par conviction. Un conseiller peut étudier votre situation (ressource, type d’habitat…) et vous présenter les dispositifs complémentaires qui peuvent exister.Crédit d'impôt et déduction fiscale pour adaptation logement

Le crédit d’impôt au titre de l’aide aux personnes

Ce crédit d’impôt concerne les travaux effectués dans votre résidence principale pour l’installation d’équipements pour personnes âgées ou handicapées, ainsi que pour les travaux liés à la prévention des risques technologiques.

Vous pourrez bénéficier sur vos impôts d’un crédit calculé sur le montant de la facture des travaux (déduction faite des aides et subventions obtenues par ailleurs). Pour les équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées, ce crédit est de 25 % des dépenses. Pour un diagnostic ou des travaux prescrits par un plan de prévention des risques technologiques (PPRT), ce crédit est de 40 % des dépenses. Là aussi, ce crédit est plafonné selon la composition de votre foyer : personne seule, couple soumis à imposition commune et personnes à charge.
 

Sites utiles

Vous avez des projets d’amélioration de votre habitat ou souhaitez des conseils, contactez un conseiller par mail ou par téléphone pour étudier les solutions possibles dans votre situation.