FSL

Le Fonds de solidarité pour le logement (FSL)

Vous avez des difficultés pour accéder à un logement décent ou à vous y maintenir ? Vous pouvez demander une aide au Fonds de solidarité pour le logement (FSL). Explications.

Un Fonds de solidarité pour le logement (FSL) existe dans chaque département. Sa vocation est d’accorder des aides financières et de mettre en place des mesures d’accompagnement social liées au logement des personnes en difficulté.

Vous devez changer de logement et ça s’avère compliqué ? En fonction de votre situation (mobilité professionnelle, personne en situation de handicap dans votre foyer, famille…), des aides spécifiques existent. Un conseiller peut faire le point sur votre situation pour vous informer et vous orienter vers les acteurs pertinents.
 

Qui est concerné ?

Le FSL s’adresse aux personnes en difficulté par rapport au logement, qu’elles soient propriétaires, locataires, sous-locataires occupants à titre gratuit ou résidents en foyer. Son attribution tient compte de l’ensemble des ressources des personnes composant le foyer, à l’exception des aides au logement, de l’allocation de rentrée scolaire (ARS), de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) et de ses compléments éventuels. Ce n’est pas un droit, et l’aide du FSL peut être refusée, notamment quand le montant du loyer et des charges se révèle incompatible avec les ressources du ménage. Attention : chaque FSL a ses propres critères d’attribution des aides.

Vous rencontrez des difficultés financières ? Votre budget n’est pas suffisant pour subvenir à vos besoins ? Un conseiller peut faire le point sur votre situation, vous aider à identifier des pistes de solutions et guider vers des dispositifs.
 

Quelles aides ?

Le FSL attribue principalement les aides financières suivantes aux personnes en difficulté :

– aides à l’accès au logement locatif (cautionnement du loyer et des charges, prêts et subventions pour le dépôt de garantie, les premiers loyers, les frais d’agence ou d’emménagement, règlement d’une dette locative antérieure dont l’apurement conditionne l’accès au nouveau logement, etc) ;

– aides au maintien dans le logement locatif (prêts ou subventions pour le règlement d’une dette locative, cautionnement, etc.) ;

– aides au maintien dans le logement en accession (prêts, subventions ou cautionnement pour le paiement des charges collectives ou le remboursement de l’emprunt, etc.).

Le FSL finance également des mesures d’accompagnement social nécessaires à l’installation ou au maintien dans le logement (recherche de logement, enquête sociale sur les ménages menacés d’expulsion, etc).

Vous avez un logement et pourriez y rester à condition de réaliser des travaux. Que ce soit des travaux d’adaptation (handicap, perte d’autonomie) ou d’amélioration, un conseiller peut faire le point sur votre projet et vous guider dans les démarches. 
 

Comment en bénéficier ?

Votre demande peut être faite directement auprès du FSL, par l’intermédiaire d’un service d’assistance sociale (commune, intercommunalité, Conseil général…) ou avec l’aide d’une association spécialisée dans l’insertion ou le logement.
 

Sites utiles

Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL)

 

 

Vous avez besoin d’aide, mais les démarches vous découragent ? Un conseiller peut vous aider à y voir plus clair et si vous le souhaitez, il pourra vous accompagner étape par étape.