Le congé de présence parentale dans la fonction publique

Vous venez d’avoir un enfant et souhaitez interrompre votre travail pour l’élever ? Vous avez décidé d’adopter un enfant et vous vous apprêtez à l’accueillir ? Connaissez-vous le congé parental ? Le congé parental permet à un agent d’arrêter son activité professionnelle pour élever son enfant. Non rémunéré, ce congé ne peut pas être refusé.

Lorsqu’on a des enfants, la question de la conciliation entre vie privée et vie professionnelle se pose doublement. Divers dispositifs (congés, solutions de garde, aide à la scolarité…) et aides financières existent pour permettre aux familles de s’organiser.

Modalités d’exercice du congé

Le congé parental de la fonction publique est ouvert aux fonctionnaires et aux contractuels (une condition d’ancienneté est exigée pour les contractuels). Il peut être sollicité pour élever un enfant après la naissance, mais aussi concernant l’arrivée dans le foyer d’un enfant adopté ou en voie d’adoption. Le congé peut être renouvelé, et l’agent peut demander la fin anticipée du congé. L’administration examine alors la demande de retour, en fonction notamment de la situation du fonctionnaire. Le demandeur du congé peut choisir d’arrêter complètement son activité, ou de travailler à temps partiel. Dans le cas de deux parents agents, le congé peut être pris alternativement par chacun, ou simultanément.

Sur demande, il est possible de bénéficier de formations sur la durée du congé parental. Le temps passé en formation n’est pas rémunéré ou indemnisé.

Votre congé parental touche à sa fin et vous aimeriez conserver un temps partiel. Pour en savoir davantage sur les démarches à réaliser, vos droits et vos obligations, vous pouvez contacter un conseiller.

Droits et rémunération

Le congé parental est non rémunéré. Toutefois, l’agent peut sous certaines conditions faire une demande de Prestation Partagée d’éducation de l’enfant (PrePareE) auprès de la Caf. Concernant les droits à avancement d’échelon, les conditions diffèrent suivant que l’agent soit fonctionnaire ou contractuel. Le fonctionnaire conserve ses droits en totalité la première année de congé, puis les droits sont réduits de moitié. Le contractuel voit également la durée du congé prise en compte pour moitié la première année, mais pour les années suivantes, les avantages liés à l’ancienneté changent selon sa situation. Enfin, concernant la constitution des droits à pension de retraite, le congé parental est également pris en compte selon des conditions variables pour les fonctionnaires et les agents contractuels.

Vous souhaitez prendre un congé parental mais vous vous interrogez sur vos ressources pendant cette période. Pour équilibrer son budget, des aides et des bons plans existent. Un conseiller peut faire le point sur votre situation et vous apporter des conseils personnalisés.

Vous ne savez pas si vous remplissez les conditions pour bénéficier d’un congé de présence parentale. N’hésitez pas à contacter un conseiller par mail ou par téléphone pour faire le point sur votre situation et pour étudier les possibilités qui s’offrent à vous.